« Si la personne est âgée,
son cœur ne l’est pas. »

« Si la personne est âgée, son cœur ne l’est pas. »

Constituée le 23 octobre 1961, sur la volonté de Madame Thérèse-Emma King, née Dubied, désireuse d’honorer la mémoire de ses parents Edouard et Cécile Dubied-Houriet ainsi que celle de son frère Pierre, la Fondation du Home Dubied n’a eu de cesse de répondre aux besoins des personnes âgées.

… La Fondation a pour but la création et l’exploitation, à Couvet, d’un home destiné à recevoir, sans limitation de durée, des couples âgés, cas échéant, des personnes seules ayant atteint l’âge de la retraite, éventuellement d’autres personnes vivant dans l’isolement. Ce home doit être ouvert également, prioritairement, aux personnes ayant travaillé dans les entreprises Ed. Dubied & Cie SA…

A la suite d’un legs important, le Home Dubied a procédé à des travaux d’extension au début des années 2000. En 2018, en lien avec les exigences de la Planification médico-sociale, le Home Dubied a procédé à un second agrandissement avec une mise en conformité de plusieurs chambres.

Depuis le 1er janvier 2015, en application du nouveau régime cantonal de financement des EMS – LFinEMS –, le Home Dubied est au bénéfice d’un contrat de prestations le liant à l’Etat de Neuchâtel et il est donc devenu un home médicalisé avec une mission généraliste.

Une équipe toujours aux bons soins de ses résidents

Le Conseil de Fondation du Home Dubied est constitué comme suit :

Président : Claude-Alain Kleiner

Membres : Mmes Maïthé Hotz-Houzé, Mary-Claude Bouquet, Mauricette Strauss, Brigitte Jehlé,
MM. Francis Reymond, Jean-Patrice Hofner, Reza Kehtari, Jean-Paul Jeanneret

Olivier
Pianaro

Directeur

032 864 01 04

Yannick
Dhote

Directeur

032 864 01 05

Christine
Bretin

Infirmière-cheffe

032 864 01 03

Julianna
Pittet

Intendante-Cheffe

032 864 01 07

Eric
Blaser

Responsable technique

032 864 01 00

Aïda
Aganovic

Responsable animation

032 864 01 06

Mary-Claude
Bouquet

Secrétaire

 

032 864 01 02

Cindy
Sunier

Secrétaire

 

032 864 01 01

Olivier
Pianaro

Directeur

032 864 01 04

Yannick
Dhote

Directeur

032 864 01 05

Christine
Bretin

Infirmière-cheffe

032 864 01 03

Julianna
Pittet

Intendante-Cheffe

032 864 01 07

Eric
Blaser

Responsable technique

032 864 01 00

Aïda
Aganovic

Responsable animation

032 864 01 06

Mary-Claude
Bouquet

Secrétaire

032 864 01 02

Cindy
Sunier

Secrétaire

032 864 01 01

Olivier
Pianaro

Directeur

032 864 01 04

Christine
Bretin

Infirmière-cheffe

032 864 01 03

Eric
Blaser

Responsable technique

032 864 01 00

Mary-Claude
Bouquet

Secrétaire

032 864 01 02

Yannick
Dhote

Directeur

032 864 01 05

Julianna
Pittet

Intendante-Cheffe

032 864 01 07

Aïda
Aganovic

Responsable animation

032 864 01 06

Cindy
Sunier

Secrétaire

032 864 01 01

Une histoire…

En 1963, le Home Dubied accueillait ses premiers résidents, concrétisant ainsi la volonté exprimée par Mme Thérèse King-
Dubied, appuyée par un comité mis sur pied en 1961, présidé par M. Numa Rumley. Désireux de doter la maison d’un caractère spirituel, le comité confia la direction du Home à l’institution des diaconesses de Saint-Loup qui désigna Soeur Alvina Tièche pour cette fonction. « Nous avons parlé dans le dernier Feuillet de novembre dernier d’une Fondation pour
 un home en faveur des personnes âgées de Couvet. Cette idée a pris corps, les plans ont été élaborés et la construction va
 commencer dès que la saison le permettra. On a beaucoup parlé de ce projet dans le public et en particulier chez nos retraités. Certains pensaient qu’il s’agissait d’un simple bâtiment locatif à prix réduits réservé aux personnes âgées. Non, il ne s’agit pas de cela (…) Au Val-de-Travers, chacun peut garder son logement aussi longtemps qu’il le veut ou aussi longtemps que ses forces lui permettent de faire face aux travaux journaliers. On fait ses commissions, on chauffe son fourneau, on récure sa cuisine et ces multiples occupations ménagères – auxquelles les maris souvent participent
– font passer le temps agréablement. Et surtout, on est chez soi, on aime son coin de village, on connaît ses voisins, on est dans ses meubles et on ne veut pas changer tant qu’on a les forces nécessaires (…) Mais il vient un temps où la vigueur s’efface peu à peu. On a de la peine à faire ses commissions et à porter son combustible. Alors on pense à un home idéal où les pensionnaires sont déchargés de tous les travaux pénibles, où ils peuvent se reposer tranquillement entre les repas lorsque le mauvais temps ou leur état de santé les empêchent de sortir. C’est ce home idéal que nous voulons essayer de réaliser en suivant l’inspiration de Mme King-Dubied et en nous basant sur les expériences faites au Home de Buttes, où la moyenne d’âge des pensionnaires dépasse 80 ans. La situation d’une maison de retraite est délicate à choisir. Les uns vous disent qu’il faut un endroit tranquille, en dehors de la circulation. D’autres, au contraire, ont observé que les personnes âgées aiment se tenir à leur fenêtre. Elles jouissent de voir les passants, de suivre le trafic, de participer ainsi à la vie
 du village. Nous avons pensé bien faire en choisissant un endroit ensoleillé, avec vue sur l’ouest du village et sur le Haut-Vallon, à proximité de la route Couvet-Boveresse, qui va s’animer au cours des années à venir. Le voisinage de la patinoire communale amène ainsi une distraction qu’il ne faut pas négliger, même si la période d’exploitation en est courte. Enfin, l’essentiel n’est-il pas de vivre au chaud, d’avoir sa chambre à soi, de manger aux heures et de pouvoir recevoir des visites pour évoquer, ensemble, le bon vieux temps ? Une maison de retraite telle que nous la voyons, avec une direction ferme et
souriante, des pensionnaires qui aiment à se retrouver pour les repas ou la promenade, sera un lieu de séjour agréable permettant à chacun de passer des journées ensoleillées avec un minimum de soucis dans le cadre où l’on a toujours vécu.»

Perspectives 2020

Ce début de 3e millénaire est marqué par une prise de conscience de l’évolution démographique de nos sociétés occidentales, plus concrètement par l’augmentation du nombre de personnes âgées. La perspective d’un prochain « tsunami gris » à l’aube des années 2030 a généré moult réflexions au plan politique ainsi qu’au sein des milieux médico-sanitaires et sociaux. En bref, la volonté de permettre aux personnes âgées de demeurer le plus longtemps dans leur domicile est clairement affirmée et représente la colonne vertébrale d’une politique nouvelle.

Ainsi, l’introduction d’une nouvelle loi sur le financement des EMS (LFinEMS) déterminant le financement des institutions sur la base de contrats de prestations et la mise en œuvre de la planification médico-sociale (PMS), à quoi s’ajoute encore une évaluation rigoureuse des installations telle que notre institution, à même de définir le « prix de pension » de nos résidents, engendrent une nécessité de faire évoluer un home tel que le nôtre. C’est dans ce contexte que le Conseil de Fondation, sur l’impulsion de la direction, a décidé, en 2017, de développer ses installations. Après plus de 18 mois de travaux, ces dernières ont été inaugurées en janvier 2019.

Aujourd’hui, le Home Dubied, fort des chiffres imposés par le Conseil d’Etat et en très étroite corrélation avec les autres institutions du Val-de-Travers, est contraint de diminuer le nombre de ses résidents (40 résidents en 2017, 36 en janvier 2019, 33 en janvier 2020), de manière à respecter les normes d’encadrement. Ainsi, une institution telle que le Home Dubied se doit d’afficher sa volonté d’adapter son offre de manière à respecter le cadre légal en même temps qu’offrir de nouvelles prestations, en matière de structures intermédiaires – accueil de jour/de nuit, création d’appartements encadrés, sécurisés, protégés ainsi que l’accueil temporaire, notamment.

Evoqué plus haut, le contexte du Val-de-Travers est déterminant pour la définition de ces prestations nouvelles. Fort d’un principe de solidarité affiché par la totalité des institutions de la région, les réflexions relatives à la diminution du nombre de résidents comme celles relatives à une juste répartition de prestations nouvelles doivent être coordonnées et clairement marquées du sceau d’une prochaine mise en réseau.

Deux constats…

1. L’agrandissement du Home Dubied aujourd’hui réalisé sous la forme de 8 chambres individuelles, richement équipées, était indispensable en termes d’attractivité de l’institution comme au plan d’une actualisation des prestations destinées aux résidents. Cependant, cet agrandissement n’a pas été conçu pour permettre le développement de nouvelles prestations – accueil de jour/de nuit notamment.

2. La diminution du nombre de résidents induit certaines conséquences financières pour une institution telle que la nôtre. Il s’agit donc de dégager des pistes nouvelles susceptibles de contribuer à l’équilibre financier sans créer trop de charges nouvelles.

Deux conséquences…

A la lumière des constats ci-dessus, compte tenu du développement de certaines prestations dans les institutions voisines, deux pistes apparaissent comme susceptibles d’être mises en oeuvre au sein du Home Dubied :

  • Une offre socio-hôtelière de haute qualité et personnalisée à l’ensemble de la population du Val-de-Travers (table d’hôte de midi, animations récréatives, service de congélateur collectif, service de buanderie…) ;
  • Le développement de plusieurs appartements « encadrés » au sein de l’institution ainsi qu’à l’extérieur (location d’appartements par le Home Dubied, appartements équipés en appartements encadrés).

Ainsi, lors de sa séance du mois d’avril 2019, le Conseil de Fondation du Home Dubied a non seulement validé la mise en application des services énoncés ci-dessus, mais il a donné son feu vert au développement de l’offre de prestations de son institution. Outre les nouveaux services proposés – table d’hôte, service de buanderie, transports des 65+ et animations diverses –, la mise en œuvre d’appartements encadrés et la création de co-location représentent un véritable tournant dans la vie du Home Dubied.

Evènements

Réveillon de la St-Sylvestre 2018

Noël des résidents 2018

Réveillon de Noël 2018

Noël des familles 2018

Noël des enfants 2018

L’automne 2018

L’été 2018

Anniversaire de Madame Piétrons 100 ans

Carnaval 2018

Evénements

Retrouver davantage de photos de nos événements en consultant notre site web via une plateforme type ordi/mac/tablette.